Partagez|

Sueur et petit short ft Khae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Naissance : 14/03/1990
Age : 28
Messages : 138
Date d'inscription : 03/04/2018


MessageSujet: Sueur et petit short ft Khae Jeu 19 Avr - 13:32

♛ Sueur et petit short
paroles de chanson par ici, ou citation de votre choix.

▼▲▼

Il y avait bien longtemps, qu’il n’avait pas mis les pieds dans une salle de sport. Entre la fusion, la vie du club et sa vie de père célibataire, il y avait peu de place pour une vie simple à côté. Pourtant, ce soir, il ne bossait pas. Lux était chez son père. Il avait sa soirée de libre. On pouvait trouver ça triste. Même pas une jolie blonde à l’horizon, ou un homme qui le ferait vibrer. Mais, la soirée ne faisait que commencer. Il se défoulerait sur un tapis de course. Peu de monde venait à vingt-une. Il aurait ensuite les douches libres. Qui sait, il jouerait peut-être les rebelles et irait plonger dans la piscine en piquant les clés au gardien. Il aurait les idées plus claires pour aller se déhancher sur la piste de danse de son club. Merde, même lorsqu’il ne bossait pas, il y était. En même temps, il n’y avait que là qu’on pouvait trouver les plus belles conquêtes d’un soir. Il quitta son appartement en tenue de sport, un sac avec ses affaires de rechange. Une soirée pour lui. Une soirée tranquille. Sans frère avec qui se battre. Pas de petite puce qui vient dans votre lit à cause d’un mauvais cauchemar. Juste lui et une salle de sport. Ensuite, peut-être lui et une belle brune. Cette dernière n’était pas une obligation. C’était plus la cerise sur le gâteau. Il était rare de trouver une salle de sport ouverte 24H sur 24. Tous les jours. Mais surtout, une piscine, lorsqu’on savait où trouver les clés. Souvenir de sa vie de rebelle. Lorsqu’il gara sa voiture dans le petit parking, il fut content de voir qu’il était vide. Deux voitures signifiaient qu’il y avait le gardien et une personne. Cette soirée allait de mieux en mieux. Il poussa les portes de la salle, retira sa veste et s’installa à un tapis de courses. Commencer doucement. Il était peut-être là depuis des heures, lorsque le seul couple s’en alla, le laissant seul. Lui, la sueur et un tapis de course. Il allait entamer son dernier kilomètre, lorsque les portes s’ouvrirent de nouveau. Il était bien trop concentré pour être dérangé. Peut-être le gardien, qui faisait un tour. Plus que 100 mètres et c’est fini. Il éteignit la machine et se recula, lorsqu’il percuta de plein fouet une jolie brune. Instinctivement, il posa sa main sur le bas de ses reins pour la retenir. A quelques centimètres l’un de l’autre, il put enfin admirer une magnifique brune, au regard envoûtant et connu. Il n’oubliait jamais un visage, surtout ceux venant dans son bar. Le job avant tout. Très jolie jeune fille. Il la relâcha doucement. « J’étais sur le point de m’excuser mais ton visage ne m’ait pas inconnu. Je pourrais t’offrir un verre ensuite pour me faire pardonner... » dit-il avec un clin d’oeil. Ils s’étaient déjà parlé deux trois fois. Khaelyani. C’était son prénom. Il se souvenait de l’avoir taquiné. « Je te laisse la place Khealyani. » dit-il en allant au haltère. De là, il aurait une belle vue, si elle se mettait au tapis. Les filles qu’il croisait dans son club étaient souvent jolies dans le noir, mais au matin, c’était une autre histoire. Pourtant, cette jolie brune était beaucoup plus que mignonne. Il regrettait presque de n’avoir pas pris plus de temps de lui parler la dernière fois.
CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Naissance : 11/07/1991
Age : 27
Messages : 102
Date d'inscription : 09/04/2018


MessageSujet: Re: Sueur et petit short ft Khae Ven 20 Avr - 22:46

♛ Sueur et petit short
paroles de chanson par ici, ou citation de votre choix.

▼▲▼

Je m’étais pourtant jurée de ne pas rester tard au travail ce soir, mais encore une fois je me suis retrouvée dans mon propre piège. Vous savez lorsque vous commencez une tâche et que vous vous persuadez que vous pouvez la faire en quelques minutes et que finalement vous tellement vous êtes assidues et minutieuses, vous êtes encore derrière votre écran trois heures plus tard. Lorsque je finis par éteindre mon ordinateur et me lever de ma chaise il est déjà 20h30 passé. Je m’assure que tout est bien éteint, je verrouille la porte et une fois dans ma voiture je fonce direction la salle de sport. L’été pointant le bout de son nez, je veux raffermir un peu mon corps du moins faire ressortir mes abdos déjà existant et travailler encore mon fessier.

J’arrive assez rapidement sur le parking et suis plutôt satisfaite par le faite que le parking est quasiment vide. Ce qui veut dire que j’aurai la salle pour moi et que je n’aurai pas à subir les regards de ces vieux lourdeaux qui sont là uniquement pour se rincer l’oeil. Je prends quelques minutes dans les vestiaires pour me changer. J’enfile mon shorty noir ainsi qu’un brassard fluo dévoilant ainsi mes jambes musclées et galbées ainsi que mon ventre plat et presque à point pour cet été.

La première chose à faire, c’est un peu de course pour chauffer tous les muscles de mon corps et surtout pour faire bouger toutes les particules de graisses encore existantes. Très vite, je prends la direction des tapis de courses. Manque de chance la personne qui était non loin de moi me percute de plein fouet. Je ne comprends pas tout de suite ce qu’il se passe jusqu’à ce qu’il vienne me faire sortir de mon monde en parlant. Je me rends compte que ce visage m’est familier, il s’agit du propriétaire de la boîte de nuit où j'aime me rendre assez fréquemment. Nous avons déjà échangé, mais je ne le connais pas en dehors du cadre de son club. “Oui en effet, le tien aussi!” Lorsqu’il me parle d’un verre à partager ensemble je fais une grimace. “ Je ne suis pas certaine qu’un verre soit ce qui est recommandé après l’effort que nous sommes en train d’entreprendre...tu ne penses pas?” Puis, je me mets à sourire, bien entendu je le taquine. Je ne suis pas à ça près et ce n’est pas parce que je suis en séance de sport que je me refuse de boire un verre après l’effort, c’est la réconfort à tout ça en quelque sorte. “Plus sérieusement, je prendrais un verre volontier...j’aime bien lorsque les hommes essaie de se faire pardonner.” Je lui lance un regard plein de sous-entendu sans pour autant perdre la face. “Tu as fini ta séance?” Je note qu’il a tout de même retenu mon nom ce qui est un exploit, du moins c’est ce que je pense. “Je te remercie...il faut que je fasse quelques séances de squat….ça risque de brûler un peu.” Je grimace rien qu’à l’idée des exercices que je vais effectuer. Mais d’abord il allait falloir que je m’échauffe, j’enclence donc le tapis de course afin de faire 15 minutes de courses.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Naissance : 14/03/1990
Age : 28
Messages : 138
Date d'inscription : 03/04/2018


MessageSujet: Re: Sueur et petit short ft Khae Dim 22 Avr - 15:47

♛ Sueur et petit short
paroles de chanson par ici, ou citation de votre choix.

▼▲▼

Si la minute d’avant, il avait voulu être seul dans cette salle de sport, il était maintenant, heureux qu’une aussi jolie jeune femme l’ait rejoint. Ils avaient dû se parler plusieurs fois. Échangés des banalités. Pourtant, il avait retenu son prénom. En même temps, elle s’appellerait Kate, elle aurait été quelconque pour lui. Alors, qu’avec un prénom aussi exotique, un regard de braise et une peau à faire damner un sain, elle avait de quoi retenir son attention. Ce qui n’arrangeait rien à son charme, c’est qu’elle avait beaucoup de répondant. Lorsqu’elle fit semblant de refuser son verre, il eut peur d’avoir fait tout de travers. Il n’était pas à son premier râteau, mais quand même. Cela blesser toujours l’ego d’un homme. Surtout, lorsque la jeune femme se trouvait à quelques centimètres de soi, dans un short ultra moulant laissant voir la courbure parfaite de son derrière. Et parlons, de cette brassière qui soulignait parfaitement sa poitrine plus que généreuse. Définitivement, se prendre un râteau par une si jolie fille, en petite tenue aurait signé la fin de sa réputation. Il ne put s’empêcher d’être soulagé lorsqu’il comprit la petite blague. Un râteau de moins dans sa liste. « Il paraît que je suis un prince charmant, derrière cette allure d’ours. » dit-il en caressant sa barbe bien fournie. « J’ouvre la porte aux dames. Je les raccompagne jusqu’à leur porte. Il est naturel que je me fasse pardonner. » dit-il avec un clin d’œil. Il avait peut-être vécu sans figure maternelle, mais son père avait fait de lui un homme bien. Un homme respectueux. Avec des valeurs. Ce fut donc naturellement qu’il lui laissa la place pour s’installer à la machine de musculation. Il allait devoir toucher un mot au propriétaire de la salle pour le féliciter d’avoir placé cette machine à cet endroit. Une vue imprenable. Surtout que la charmante, jeune femme allait justement s’y installer. « Je commence à peine. » Puis, dans un presque murmure, il dit. « Et elle vient juste de commencer à être intéressante. » Sérieusement, lorsqu’il s’agissait d’une jolie demoiselle, il était comme un adolescent… Ou un pervers. Il commença à refermer les bras, pour muscler ses biceps. Lorsqu’elle enclencha la machine. Il avait une vue parfaite. Et ce short. S'il existait un Dieu du sexe, il le remercierait pour l’avoir poussé à aller à la salle de sport ce soir-là. Mentalement, il se donna une claque. Bon d’accord, il n’avait pas eu de relation depuis un moment, mais il n'était pas obligé de regarder cette pauvre fille comme un bout de viande. « La question que je me pose, c’est pourquoi tu aurais besoin de faire quelques séances de sports ? Tu es très bien. Cela se voit que tu t’entretiens. » Oh la boulette. Parler du poids d’une femme, même en bien : toujours mauvais signe pour la mettre dans son lit. Il était vraiment rouillé à force de travailler au bar, de s’occuper de sa fille. « Excuse-moi, ce n’est pas très gentleman de ma part. Je vais être obligé de t’offrir plus qu’un verre. Ou ce qui te ferait plaisir. » dit-il en fixant toujours la courbe de ses fesses, et leurs mouvements. Soudain, l’idée de la voir faire des pompes et de voir son décolleté fut assez tentante.
CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Naissance : 11/07/1991
Age : 27
Messages : 102
Date d'inscription : 09/04/2018


MessageSujet: Re: Sueur et petit short ft Khae Ven 27 Avr - 23:20

♛ Sueur et petit short
paroles de chanson par ici, ou citation de votre choix.

▼▲▼

J’étais pourtant venue pour faire du sport et réellement me dépenser, mais j’ai comme cette impression que notre séance de sport ne va pas se passer comme prévue. Non pas que j’ai l'esprit mal tourné , mais je le sens qu’à notre façon de parler que nous serons pas très assidus dans notre travail physique. Dans tous les cas, lorsque tu commence ta séance de sport et qu’avant même de t’entraîner, tu discutaille avec quelqu’un, tu es destinée à continuer sur cette lancée. Je vais tout de même m'efforcer de fournir un maximum d’effort dans ce contexte. Je dois tout de même avouer que j’aurai pu tomber sur quelqu’un de bien plus désagréable à regarder et avec qui partager la salle. D’ailleurs, je l’ai déjà aperçu et échangé quelques mots avec lui, mais nous n’avons jamais pris le temps de réellement discuter. En même temps, lorsqu’on pense que nous nous sommes rencontrés en pleine boîte de nuit cela peut se comprendre, car ce n’est pas forcément le lieu le plus propice aux discussions. “Prince charmant?” Je souris amusé par ce qu’il vient de me dire et décide de rentrer dans un petit jeux, après tout il a l’air aussi joueur que moi. “Je demande à voir!” Je ne le connais pas encore assez bien pour savoir de quel genre d’homme on parle. Je veux bien me fier à ce qu’il me dit, mais bon il faut dire que ça sera pas le premier mec à me dire qu’il est un prince charmant. D’ailleurs s’ils l’étaient tous, je serai mère déjà plusieurs fois. “Et...tu fais que ça?” lançais-je alors? “...enfin je veux dire tu ne fais pas plus pour te faire pardonner?” S’il est joueur il va entrer dans mon petit jeu et notre discussion deviendra plus amusante, s’il ne le fait pas ça restera simplement platonique et on fera du sport en discutant comme deux adultes civilisés.
Très rapidement j’installe mes affaires sur le tapis de course, c’est-à-dire, une bouteille d’eau, une serviette, mon portable et des écouteurs, bien que les écouteurs ne soient pas de rigueurs aujourd’hui. “C’est parfait comme ça on va pouvoir s'entraîner ensemble...je ne sais pas pourquoi, mais je sens que tu es plutôt douée et ça me motivera un peu d’avoir quelqu’un derrière moi...enfin quelqu’un pour me pousser dans mes retranchements.” Ce que je viens de dire peut paraître ambiguë et j’aime justement laisser planer le doute d’autant plus qu’il semble aussi taquin que moi au vu de ce qu’il vient de me murmurer.

Je mets ma machine en marche pour une quinzaine de minutes de footing, le but est surtout de réchauffer mon corps et prévenir mes muscles qu’ils vont bosser aujourd’hui. J’avoue que la course n’est pas ce que je préfère dans le sport, mais je me suis fait à l’idée que pour avoir un beau corps il faut être prêt à faire des exercices que l’on aime pas. Quant à lui il se met à travailler ses bras, mais depuis mon angle je n’ai pas la possibilité de le voir, ce qui est fort dommage. “Pourquoi?” Je ris, car moi-même je me pose la question à chaque fois que je franchis le pas de cette porte. “Justement je suis très bien car je m’entretiens..” Je souris à nouveau et ne prends pas du tout cela mal, au contraire, si cela se voit c’est que mes efforts sont récompensés. Néanmoins, je veux l’embêter un peu . “Oui...c’est exactement ce que j’allais te dire, il va falloir te faire pardonner, je ne sais pas comment tu vas t’y prendre…” Si je pouvais, je le regarderai en disant cela, mais au risque de perdre toutes mes dents, je reste concentrée sur les dernières minutes de courses qu’il me reste.

L’échauffement se termine et je profite de l’arrêt de la machine pour boire quelques gouttes d’eau. La partie la plus difficile approche et je grimace rien qu’à l’idée de la douleur que je vais ressentir. Je vais commencer par la machine me permettant de faire des squats. Afin de m’y rendre, je passe justement devant le barman et ne peux m’empêcher de remarquer son regard. “Tu sais...on est ici pour bosser nos muscles et notre corps et non pas pour se faire une luxation de la rétine.” Je m’installe gentiment, car bien évidemment  je ne suis pas pressée de commencer et en profite pour regarder un peu le brun en plein exercice.


CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Naissance : 14/03/1990
Age : 28
Messages : 138
Date d'inscription : 03/04/2018


MessageSujet: Re: Sueur et petit short ft Khae Jeu 3 Mai - 17:32

♛ Sueur et petit short
paroles de chanson par ici, ou citation de votre choix.

▼▲▼

Est-ce qu’il faisait semblant de faire du sport. Oui. Et non. Il sentait les muscles de ses bras souffrir lorsqu’il resserrait ses bras. Pourtant, habituellement, il mettait plus d’entrain dans l’effort. Il se vidait l’esprit, il était seul avec lui-même. Mais, là, il avait un joli derrière devant ses yeux. Quel homme arriverait à se concentrer sur autre chose que le magnifique corps dans un petit short qui laisse voir des jambes immenses et magnifiques. Au fond, il avait renoncé à faire du sport dès le moment, où il l’avait bousculé et qu’il avait posé sa main dans le bas de son dos. Il était faible. Il y avait bien longtemps qu’il avait abandonné le fait d’être fort face à une femme. Il suffisait de voir comment sa fille le menait par le bout du nez. Et s’il y avait que sa fille, mais il n’y avait aussi sa sœur, Nayani. Elle s’était la pire. Elle ouvrait la bouche et il disait amen à tout. Mais revenons, à nos moutons. Il matait toujours ouvertement. Au pire, elle le cramait, et alors ? Vu les petits piques qu’elle lui lançait, elle avait autant envie que lui de jouer. Il ne prend même pas le temps de répondre à sa petite provocation. Parfois, les actes valent mieux que des paroles. Dans sa tête, il y a mille et une façons de se faire pardonner. Faudrait-il qu’elle soit assez aventurière et joueuse que lui. « Te pousser dans tes retranchements ? » dit-il avec un semi-sourire. Il n’était pas stupide, il savait très bien qu’elle ne parlait pas que de sport. Elle était peut-être plus joueuse qu’il ne l’avait cru au premier abord. Pourtant, il l’était encore plus. Il avait beau être faible face aux femmes, il était surtout dominateur et bien plus joueurs. « Effectivement, je pourrais te pousser dans tes rapprochements mais est-ce que tu serais à la hauteur pour me suivre ? » dit-il avec un vrai sourire cette fois. Cette jolie brune était vraiment un régal pour les yeux, mais de très bonne compagnie. Il aimait surtout sa répartit. Dommage, que dans son club, il n’est pas vraiment pris le temps de la connaître. Il était vraiment passé à côté de beaucoup de choses dernièrement. Mais la soirée ne faisait que commencer comme on dit. Pourtant, s’il continuait à faire des boulettes, la soirée allait être courte. Il fallait vraiment qu’il fasse un travail sur lui et qu’il ajoute des filtres entre sa pensée et ses mots. « Je vais être obligé de mettre à genoux devant toi, et d’être ton serviteur à ce rythme-là. » Lorsqu’elle descendit de son tapis de course, il se remit à sa machine avec plus d’ardeur. Il n’avait plus vue sur son postérieur. Ce n’était pas que la vue n’était pas intéressante sur le reste de son corps, mais il n’avait pas non plus envie de passer pour le mec en manque. Celui qui saute sur tout ce qui bouge. Bon d’accord, il était en manque mais il était loin de se taper la première venue. Lorsqu’elle passa devant lui, il ne put s’empêcher de jeter un œil. Un œil de trop comme on dit. Car celui-là n’est pas passé inaperçu face à la jeune femme. « Il faut faire travailler tous les muscles de son corps. Pas de jaloux. » répliqua-t-il. Bon, c’était bien beau de mater, mais il commençait vraiment à sentir qu’il perdait de la masse musculaire. Il était temps d’arrêter un peu les conneries. Il plia ses bras encore et encore. Il essayait de ne pas regarder la jeune femme. On se concentre. Se disait-il encore et encore. Mais, c’était assez compliqué, car du coin de l’oeil, il voyait la jolie brune faire des squats. Est-ce que vous avez déjà vu une personne faire des squats dans un petit short ? Il était obligé de regarder. Voir son petit derrière monté et descendre au rythme de la machine. C’était trop. Il fallait qu’il passe à la vitesse suivante. Sans faire de bruit, il se leva et vint se placer derrière la jeune femme. « Tu sais, si tu ne veux pas avoir mal au dos demain, il faut te redresser. » dit-il en venant se coller contre elle. Posant une main sur ses hanches et une main sur son ventre. Il fallait le reconnaître. C’était à la fois un conseil, mais aussi une façon de se rapprocher d’elle. Il l’obligea à redresser le torse, ce qui eut pour effet de coller son dos contre le torse du jeune homme. Doucement, il glissa dans son oreille. « Et si pour me faire pardonner, je t’invitais dans la piscine du club. Est-ce que tu seras assez joueuse ? » dit-il avant de la relâcher et de se diriger vers les haltères. La piscine était normalement fermée dans ce club, mais il y avait bien longtemps qu’il savait comment s’y rendre seul.
CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Naissance : 11/07/1991
Age : 27
Messages : 102
Date d'inscription : 09/04/2018


MessageSujet: Re: Sueur et petit short ft Khae Mar 8 Mai - 15:40

♛ Sueur et petit short
paroles de chanson par ici, ou citation de votre choix.

▼▲▼

À la base j’étais venue ici pour faire du sport, mais je ne sais pas trop pourquoi j’aime bien taquiner….je me rends compte que je ne connais même pas son nom, mais que je suis déjà taquine avec lui. Je vois bien que malgré tous les efforts qu’il fait, il ne peut détourner son regard de moi, ce qui me fait légèrement sourire. “ Je ne demandes qu’à voir! Étonne-moi.” Il veut me pousser dans mes retranchements, je ne demandais que ça et puis j’ai bien remarqué que c’était un petit dragueur et joueur, donc j’avais envie de voir jusqu’à où il était prêt à aller. Il a l’air un peu étonné par mes réponses, très certainement qu’il ne s’attendait pas à ce que je sois aussi taquine. Chose que je peux comprendre, lorsque je suis au travail, je suis très sérieuse et même en boîte de nuit, si je ne connais pas la personne, je vais donner un aspect un peu froid et sur d’elle aux personnes se trouvant autour de moi. Mais ce n’est qu’une façade, qu’une image que j’adopte pour le business, mais rien d’autre. “Et bien je n’ai qu’une chose à te dire, essaie….et tu verras bien qui se cache derrière ce physique!” clin d’œil pleins de sous-entendu. Je suis persuadé que le jeune homme avait plus d’un tour dans son sac et que malgré son côté beau parleur, il savait comment s’y prendre avec les filles. Ne restait plus qu’à le convaincre que je ne suis pas une petite timide, ni une fille facile, juste une personne sachant prendre du bon temps. Ce qui est curieux là-dedans, c’est qu’il ne m’a jamais fait allusion au sexe, tout comme moi, mais que nous savons pertinemment tous les deux ce que nous voulons et ce n’est pas un simple échange de paroles ou quelques conseils pour s’entraîner. Je ne peux m’empêcher de rire face à sa gaffe, que je ne prends vraiment pas mal, je ne suis pas le genre de fille à me prendre la tête par rapport à mon poids ou ce que les gens peuvent penser de moi. Dès le moment où je suis satisfaite de moi et heureuse ainsi, je me contrefiche de ce que les autres personnes peuvent penser. “Hum...à genoux?... Fais attention à ce que tu dis!” Je souris en me mordant la lèvre. “Généralement, lorsqu’on se met à genou ce n’est que pour une chose...alors oui tu serais mon serviteur….mais un serviteur un peu spécial!” Je m’imagine déjà la scène, moi sortant d’une douche encore le corps humide et lui à genoux me prodiguant la meilleure gâterie qui soit. Ce n’est pas là position que je préfère le plus et je suis certaine qu’il préférait que nos rôles soient inversés, mais ça reste tout de même un plaisir que je ne pourrai pas me refuser.

Je bois une goutte d’eau histoire de me rafraîchir un peu avant de me mettre au prochain exercice; les squats. Tout comme moi, il essaie tout de même de travailler un minimum, car ça serait tout de même bête de venir jusqu’à la salle de sport, pour repartir sans avoir réellement fourni d’effort. Enfin, quoique lorsqu’on a le portemonnaie qui frétille ça ne doit pas être un soucis. Je décide de me concentrer un minimum pour mes squats, car je sais que si je ne m’y prends pas bien j’aurai mal partout demain et surtout que je peux provoquer des blessures. Pourtant, même en y mettant tout ma bonne volonté, il semblerait que je ne sois pas encore assez droite. À l’écoute de sa remarque, je me redresse, mais c’est lorsque son bassin vient se coller au miens que je me redresse comme un “i”. J’effectue quelques répétitions en prenant bien soin d’appuyer mon fessier contre son bassin. “Effectivement, c’est bien mieux ainsi…” Oui, c’était mieux pour mon corps, mais c’était également bien plus confortable et ce dans tous les sens du terme. Lorsque son souffle vient alors s’arrêter dans le creux de mon oreille pour me susurrer qu’il se ferait pardonner en m’invitant à la piscine, je ne peux m’empêcher de pencher ma tête en arrière sur son épaule. Il était donc à présent au courant que même des murmures au creux de mon oreille me faisait de l’effet et me titillait, alors imaginez, des lèvres ou encore une langue. “La piscine...très bonne idée!!” Je pose alors la barre qui m’aidait à faire les squats et me retourne pour venir à mon tour lui chuchoter: “ Par contre, je n’ai pas pensé à prendre mon bikini avec moi…” Je hausse les épaules désinvolte et le regarde. “Alors...cette piscine? Tu m’y emmène?” Il y avait un autre vestiaire pour la zone piscine, mais celle-ci étant déjà fermé, je n’allais pas prendre le risque de me déshabiller pour traverser toute la salle de sport jusqu’à la zone aquatique dans mon plus simple appareil, j'enlèverai donc les quelques bouts de tissus me recouvrant, une fois arrivé à la piscine.


CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Naissance : 14/03/1990
Age : 28
Messages : 138
Date d'inscription : 03/04/2018


MessageSujet: Re: Sueur et petit short ft Khae Sam 12 Mai - 13:08

♛ Sueur et petit short
paroles de chanson par ici, ou citation de votre choix.

▼▲▼

Il commençait vraiment à se demander , pourquoi il n’avait jamais pris le temps de s’intéresser à cette fille. D’accord, elle était jolie… Enfin non, elle était sexy. Surtout avec ce petit short. Mais, dans son club, elle était juste une fille de plus. Qu’ici, à la lumière, dans un autre contexte, elle était attirante. Même plus que ça intéressante. Elle était taquine et joueuse, mais il sentait qu’elle n’était pas comme ses autres femmes joueuses qui ne pensaient qu’à une seule chose, allumer les mecs en boite pour se faire prendre dans un coin. La jolie brune semblait plus que ça. Il avait l’impression que sous ce corps de déesse se cachait une femme intelligente. Peut-être qu’elle était même du genre à porter des lunettes, avoir un tailleur, à passer sous le bureau… Il fallait qu’il arrête, se n’était pas le moment de fantasmer. Il fallait qu’il finisse son sport où du moins, qu’il fasse semblant. Surtout, qu’elle était du genre à se lasser, si elle voyait que l’homme ne s’intéressait pas à ce qu’elle disait. Sa belle-mère Nani, qu’il considérait comme son modèle féminin, lui disait toujours. « Si tu veux le cœur d’une femme écoute-là » Peut-être que cela marchait aussi pour avoir une femme dans son lit.En tout cas, pour l’instant cela l’aidait beaucoup. Puisque le jeu du chat et de la souris s’était bien installé. Il faisait semblant de faire des bourdes, pour se faire pardonner, et le laisser faire en répondant du tac ou tac. Ça pour avoir du répondant, elle en avait. Il rêvait peut-être d’elle en secrétaire, mais la jolie brune rêvait de lui à genoux devant elle, nue, et lui utilisant sa bouche autrement que pour parler. La différence, c’est qu’elle n’avait aucune honte à assumer ses envies et fantasme. Hum… peut-être qu’elle pourrait être avec son tailleur relevé pendant qu’il se chargerait de son triangle du plaisir. Il était tellement pris dans son fantasme, qu’il ne prit pas le temps de lui répondre. En même temps, il était un homme d’action. C’était bien beau, les paroles, mais si elle rêvait d’une gâterie, il était plus du genre à en faire qu’à en rêver. Il nota cela dans un coin de sa tête. La nuit ne faisait que commençait et pourtant, il savait déjà comment, lui faire plaisir. S’il voulait que la nuit commence, il était temps de prendre les choses en mains. Il s’était approché, prétextant, l’envie de l’aider. Ce qu’il voulait surtout, c’était sentir son corps sous ses mains. Pourtant, la jeune femme ne le repoussa pas, bien au contraire. Elle s’amusa même à faire ses squats contre son corps. Son derrière venant se coller contre son entre-jambe déjà au garde-à-vous. Elle l’excitait, le tentait. Elle savait exactement où se frotter. Il avait raison, cette femme était bien trop intelligente. Il était temps d’arrêter les conneries et de passer à la phase préliminaire. Il n’aurait pas été contre, une partie de jambes en l’air sur l’une des machines. Cela ne l’aurait pas vraiment dérangé de se faire surprendre. C’était même un peu excitant. Cependant l’idée de la voir trempée l’excitait encore plus. Lorsqu’elle posa sa tête sur son épaule, dévoilant son cou à ses lèvres, il y vit une ouverture et déposa un baiser, avant de mordiller doucement. Laissant un autre baiser. Lorsqu’elle se retourna pour lui faire face, son corps collait contre le sienne, sa bouche à quelques centimètres de la sienne, il y eut envie de l’embrasser. Goûter ce fruit défendu. Mais, encore une fois, elle lui cloua le bec avec sa réplique. Son imagination retourna à cent à l’heure. Son corps nu. Trempé. Collé contre le sien. Ses petits cris lorsqu’il la pénétrerait. Merde, il était vraiment temps d’aller à la piscine. « C’est vraiment dommage. Pas de Bikini. Tu vas devoir te satisfaire de rien. Je vais être gentleman, je ne regarderais pas. » dit-il avec un petit sourire. Il se recula avant d’aller chercher la clé. « Je te laisse prendre toutes tes affaires, j’arrive dans deux minutes. » Il se sortit de la salle de sport, attrapant son sac au passage. Depuis, le temps où ses amis et lui étaient venu en douce à la piscine, ils avaient été intelligents. Ils avaient fait un double des clés, qu’ils avaient caché sous un des lavabos du vestiaire de l’homme. C’était loin ce moment, où il faisait des conneries. Maintenant, il avait une fille. Pourtant, c’était bon de retrouver cet air d’insouciance. Il attrapa la clé et courut pour venir chercher la demoiselle. Qui l’attendait bien sagement, avec dans les yeux un désir fou. « Mademoiselle, si vous voulez bien vous donner la peine de me suivre. » dit-il en lui tendant le bras, tel un faux gentleman. Il passa son bras autour de sa taille et l’emmena vers la piscine. Il vérifia que personne ne les avait suivis et ouvrit la porte, avant de s’engouffrer dans l’énorme piscine. Il referma la porte, avant de l’aider à descendre les marches des gradins. Il posa son sac, obligea la jeune femme à poser son sac, avant de la soulever et de se jeter tous les deux à l’eau. Il l’entendit protester, mais ne s’arrêta pas avant d’être dans l’eau. Elle s’agrippa à lui et lorsqu’il toucha le fond de la piscine avec ses pieds, il les remonta à la surface. La jeune femme toujours serrait contre lui. « On dirait qu’on n'avait pas besoin de maillot de bain. » dit-il en rigolant, l’obligeant à passer ses jambes autour de sa taille pour lui faire face. « Alors, est-ce que j’ai réussi à me faire pardonner ? » dit-il avec un regard faussement innocent. Puis, il se pencha et vint doucement lui mordiller le lobe de l’oreille. Il passa ses mains sur le derrière de la jeune femme, caressant le haut de ses cuisses sous l’eau. « Et là ? Je fais diminuer ma dette ? » Il la regarda dans les yeux, avant que ses yeux ne descendent sur ses lèvres. A quelques centimètres de lui. « Je sais comment me faire entièrement pardonner ! » dit-il en capturant ses lèvres d’un baiser chaud et passioné.
CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Naissance : 11/07/1991
Age : 27
Messages : 102
Date d'inscription : 09/04/2018


MessageSujet: Re: Sueur et petit short ft Khae Dim 20 Mai - 22:22

♛ Sueur et petit short
paroles de chanson par ici, ou citation de votre choix.

▼▲▼

C’est étrange comme deux personnes se connaissant déjà de vue peuvent ne rien savoir de l’autre. En l'occurrence, je passe beaucoup de mes soirées au club et pourtant si ce n’est pour des futilités, nous n’avions jamais pris le temps d’échanger des mots qui en valent la peine. Et puis, il faut dire ce qui est, le jeune homme est plutôt charmant, mais il a également la gueule du beau parleur et du dragueur. Donc bon, vous me direz que je suis en train de tomber dans son piège, mais ce n’est pas son côté beau parleur qui me fait tomber, mais plus son côté joueur. C’est différent de ce que j’ai l’habitude de faire. Je ne suis pas du genre à coucher avec le premier venu...enfin du moins, il faut que je le connaisse un minimum et là je vois bien que je vais franchir un cap qui ne m’arrive presque jamais. D’ailleurs, je ne m’offusque pas pour lui dire le fond de ma pensée lorsqu’il me dit qu’il se mettra à genoux.

Après avoir récupérer mes affaires je le retrouve afin que nous nous rendions vers la porte qui nous mène à la piscine. Je me demande comment il a trouvé la clé pour la toute première fois et je ne peux m’empêcher de lui demander. “Ca fait combien de temps que tu fais ce coup là aux filles?” Je le regarde en rigolant, car oui je suis consciente de tomber dans son jeu, mais je suis tellement curieuse que j’aimerai savoir depuis quand il fait cela. Un petit stratagème bien rodé et très fructueux au final. Il n’y avait pas de doute à avoir, il savait comment s’y prendre avec les femmes. D’un autre côté, je n’ai pas ma langue dans ma poche. “ C’est moi qui vais devoir me contenter de rien ou c’est toi?...dommage, car tu ne sais pas ce que tu rates.” Je me dandine tout en le suivant pour le narguer. Toute cette histoire est palpitante et je sens que je ne risque pas d’oublier cette soirée. Une fois dans l’enceinte de la piscine, le jeune homme referme la porte derrière eux et je jette un coup d’oeil tout de même autour de nous. Après tout, il pouvait y avoir quelqu’un et bien que j’ai consenti à me mettre à nue devant lui, mais pas devant quelqu’un d’autre. Avant même que j’ai le temps, je suis contrainte de poser mon sac de sport sur le gradin et je me retrouve à l’eau. “Aaaaaah!” Me voilà trempée de la tête au pied. Mes cheveux qui avaient été lissés ce matin, venaient de devenir bouclés et indomptable. Un peu ma deuxième nature, enfin celle que j’essaie de dompter. Etant donné que le brun s’était amusé à me balancer dans l’eau, je m'agrippe tout simplement à lui lorsque nous remontons à la surface. Je place mes bras autours de son cou, ce n’est que le revers de la médaille. “Non du tout…” Ce qui ne semble pas le déranger étant donné qu’il fait en sorte que mes jambes entourent son corps. Je dégage les quelques mèches se trouvant sur mon visage avant de plonger mon regard dans le sien. “...un petit peu, mais il va falloir faire mieux que ça…” Je lui lance un regard plein de sous entendu avant qu’il vienne mordiller le lobe de mon oreille, ce qui me fait frissonner encore une fois. “Huuuummmm….là c’est mieux tu…” Je respire un peu puis continue. “... progresse.” Je ne bronche pas et laisse le jeune homme faire, pas farouche du tout! Lorsque son regard se pose sur mes lèvres, je ne peux m’empêcher de les humecter un peu avec ma langue avant qu’il vienne déposer ses lèvres sur les miennes.


CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Naissance : 14/03/1990
Age : 28
Messages : 138
Date d'inscription : 03/04/2018


MessageSujet: Re: Sueur et petit short ft Khae Mer 4 Juil - 18:12

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Sueur et petit short ft Khae

Revenir en haut Aller en bas
Sueur et petit short ft Khae
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le Petit Bouchon à Boisbriand
» [Aide] Aide sur le Français. (petit cours)
» 115 euro le petit lapin ???!!!!
» Petit nouveau
» Mon Petit Cthulhu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love is Love :: The City of Portland :: Lieux touristiques :: Salle de Sport-
Sauter vers: